Didier Dumaine (AGS Events) : “Je mesure la chance que j’ai d’être ici”

Rédigé le 17/10/2020

Avec un handicap de 42 points à combler sur les leaders du championnat Am en sortant du Paul Ricard, Didier Dumaine et Christophe Carrière peuvent encore nourrir des espoirs de titre mais il faudra pour cela faire un sans-faute à Albi. Les deux séances qualificatives n’ont toutefois pas permis au tandem de l’Aston Martin Vantage GT4/AGS Events #161 de se hisser dans le peloton de tête de la catégorie Am.

Avec deux résultats vierges et quelques pépins, Didier Dumaine et Christophe Carrière ont voulu tuer le chat noir qui les poursuit en mettant un gros félin sur leur Aston Martin. Le Paul Ricard a commencé à leur sourire avec une victoire en course 3.

“Pour nous, le championnat était déjà quasiment joué à Nogaro”, a déclaré Didier Dumaine à Endurance-Info. “Nogaro est pourtant un circuit que j’apprécie mais je me suis fait percuter à trois reprises. Je suis un compétiteur, donc je ne vais rien lâcher.”

A l’issue de sa qualification matinale, Didier Dumaine était tout de même quelque peu désabusé : “Je mesure la chance que j’ai d’être ici mais actuellement, je n’ai qu’une envie, celle de rentrer chez moi. Nous faisons face à un manque de puissance que nous compensons par des réglages extrêmes. Albi est un circuit de relance, donc on ne peut pas suivre.”

L’Aston Martin Vantage GT4 de Didier Dumaine et Christophe Carrière s’est élancée depuis la 13e ligne pour rallier l’arrivée au 4e rang en Am. De quoi grappiller quelques points supplémentaires au championnat pour un tandem qui découvre cette saison la GT4 britannique.

“Je me sentais déjà bien dans la Porsche mais je suis très à l’aise dans l’Aston Martin”, poursuit Didier Dumaine. “Je manque juste de roulage pour l’exploiter sachant que c’est notre première année. 2020 est pour nous une saison d’apprentissage pour être au rendez-vous en 2021. Ce matin, je suis déçu mais je vais me remettre au travail.”

Entre Didier Dumaine et AGS Events, c’est une histoire d’amour : “L’équipe a beaucoup de travail cet hiver. Il est impossible pour moi d’aller rouler ailleurs. Chez AGS Events, je suis chez moi. Les conditions sont favorables dans l’équipe et Christophe (Carrière) est un ami.”

Hasard du calendrier, c’est ici-même à Albi que Didier Dumaine a disputé sa toute première course en Mitjet en 2011 : “Je suis arrivé ici sans rien connaître à la compétition sur circuit et je me suis vite pris de passion pour la piste. J’ai découvert la famille Mitjet et la famille AGS Events. Mon emploi du temps professionnel a fait que j’ai arrêté de 2015 à 2017. Ensuite, je suis allé voir Nico (Gomar) sur une course de Lamborghini Super Trofeo à Spa. Il lui restait une place pour rouler dans une GT4 mais je ne savais pas si j’en étais capable. Tout est parti de là. Comme je l’ai dit précédemment, je mesure la chance d’être là. Je travaille pour être plus performant, je roule sur simulateur, j’étudie les vidéos. De plus, avoir un Mike Parisy à nos côtés est juste exceptionnel. C’est la même chose pour Gilles (Vannelet). Il nous manque juste Julien (Lambert) cette saison.”

Demain dimanche, Didier Dumaine partira depuis la 29e place mais il n’a pas l’intention d’en rester là…