La Toyota TS010, le premier vrai échec aux 24 Heures du Mans (part 1) : 1992

Rédigé le 20/11/2021
dbristol

Il faut remonter à 1985 pour trouver trace de la première Toyota aux 24 Heures du Mans. Cependant, sans faire injure au constructeur nippon, jamais les Toyota jusqu'en 1990 (et une 6e place) n'ont été considérées comme favoris ou n'ont été en mesure de l'emporter. Les choses vont changer en 1992 avec la présence de TS010 qui vient défier Peugeot pour la victoire au général.

Depuis que la FIA a publié le règlement technique des prototypes de voitures de sport en 1982, de nombreux constructeurs automobile du monde entier se sont intéressés au groupe C comme Porsche, Jaguar, Mazda, Nissan, Mercedes et...Toyota. Cela a suscité l'enthousiasme pour des courses comme les 24 Heures du Mans avec des duels épiques, comme en 1988, et d'autres courses dans le monde entier, y compris au Japon.

La suite de ce contenu est réservée aux abonnés.

Cliquez ici pour accéder à la version complète.