Bobby Rahal impatient de démarrer le programme BMW LMDh

Rédigé le 25/11/2021
dbristol

Petit Le Mans a été l’occasion d’apprendre que Team RLL ferait rouler deux prototypes BMW LMDh en IMSA WeatherTech SportsCar Championship. Parallèlement au programme d’essais LMDh, l'équipe alignera deux BMW M4 GT3 dans la toute nouvelle catégorie GTD Pro en 2022.

Bobby Rahal, le patron de RLL (Rahal Letterman Lanigan Racing), était évidement satisfait de cette annonce car elle lui permet d’entrer en catégorie prototypes après plus d'une décennie à la tête des programmes GT de BMW en IMSA.

"C'est un très, très grand jour pour RLL", a déclaré Bobby Rahal à Sportscar365 à Petit Le Mans. "Mon intérêt a toujours été de courir pour décrocher des victoires au classement général. Le prototype, ce sera encore autre chose que ce que nous avons connu jusqu'à présent. Nous allons courir contre Penske, Ganassi, Wayne Taylor et quelques autres très bonnes équipes. Cela va être un grand défi. Plus le défi est grand, plus il est intéressant."

L'ancien vainqueur des 500 Miles d'Indianapolis (1986), qui a aussi disputé les 24 Heures du Mans à deux reprises,précise immédiatement : "Quand je dis cela, je ne veux pas rabaisser le programme GTLM où il y a eu des batailles difficiles depuis 2008, date à laquelle nous avons commencé. De belles courses contre Ferrari, Porsche, Corvette, et bien d'autres. L'année prochaine ce sera le GTD Pro, un autre grand défi. Nous avons connu le succès en GTLM avec deux fois Sebring, deux fois Daytona et d'autres victoires de course."

Peu importe la catégorie dans laquelle Team RLL Racing se trouve, le plus important est de représenter BMW avec qui il entretient une longue histoire. "Cette relation a vraiment commencé en 2007 lorsque j'ai pris l'avion pour Munich et que je me suis assis avec les gens de BMW Motorsport, que je me suis présenté et que j'ai dit : "S'il y a une opportunité, nous serions ravis de représenter BMW". Ce n'était pas la première fois que je le faisais. J'avais été voir BMW North America auparavant en leur disant que nous aimerions gérer leur programme de course, mais rien ne s'était vraiment passé pendant un certain nombre d'années, puis l'opportunité s'est présentée. Nous sommes ensemble depuis 2008/2009 et nous approchons maintenant des 15 ans de collaboration. C'est un beau parcours. Je pense que cela est dû en grande partie à la relation qui s'est créée au fil des ans, au respect et à l'admiration que nous avons l'un pour l'autre."

Le responsable de BMW M Motorsport, Mike Krack, a expliqué que l'équipe RLL avait déjà été intégrée au développement de la BMW M LMDh avant même l'annonce officielle. "Nous travaillons ensemble depuis un certain temps", a déclaré Mike Krack. "Ce n'est pas quelque chose que nous devons commencer maintenant. L'équipe d'ingénieurs a déjà travaillé un peu avant la date à laquelle nous pouvions rendre tout cela officiel. Évidemment, la voiture est construite en Italie (chez Dallara, ndlr), donc au début, nous allons la faire rouler en Europe lors des premières courses, mais très rapidement, nous allons la faire rouler aux États-Unis. L'équipe de Bobby (Rahal) sera également impliquée dans la construction de la voiture en Italie et dans les essais européens. Cependant, cela n'a pas de sens d'amener tout l'équipement ici.RMG va commencer le développement avec le soutien de Team RLL Racing. Lorsque nous apporterons la voiture ici, aux USA, nous la ferons rouler avec l'équipe de Bobby Rahal, d'abord avec le soutien de RMG parce qu'ils connaissent un peu mieux la voiture."